Eloge a la vieillesse | PRAISE TO OLD AGE

vieillesse

Pourquoi lui a-t- il une mauvaise mémoire alors qu'elle en a une bonne?
Comment se fait-il que nous donnons tant d'importance à avoir une bonne mémoire?
J'imagine que de nos jours, on a dû inventer des pilules pour améliorer la mémoire du monde.

Et y-a-t- il un rapport entre l'intelligence et la mémoire?
Je vais donc faire le tour du sujet et découvrir ce que les grands penseurs et philosophes pensent de la mémoire.

J'ai lu dernièrement un article de Daniel Boorstein dans son grand livre 'THE DISCOVERERS ´qui traite de la mémoire étant un ART .

Et voila comment il commence: Avant l'impression du livre, la Mémoire a guidé la vie quotidienne et l'apprentissage occulte, et a bien mérité le nom appliqué à l'impression, ´l' art préservant tous les arts' (Ars artium Omnium conservatrix )
Et c'est par la Mémoire et dans la Mémoire que les fruits de l'éducation ont été recueillis, préservés et stockés.

J'ai découvert qu'au Moyen Âge, un jargon technique a été élaboré par une distinction basique entre la mémoire ´naturelle avec laquelle nous sommes nés et dont nous nous servons sans aucun entraînement, et la mémoire ´artificielle ´ que nous développons.

La Mémoire a dit Aeschyle est la mère de toute sagesse ´. Et Cicéron conviendra disant que la Mémoire ´est le trésor et le gardien de toutes les choses'.
L'Illiade et l'Odyssée ont été perpétuées par bouche à oreille, sans la nécessité d'écriture.
Et ce que le monde ne réalise pas, c'est que l'Ancien Testament a été lui aussi passé de génération en génération par bouche à oreille. Il faut croire que ces gens là avaient une mémoire extra ordinaire.

1

Au point que la mémoire collective de la communauté a été la première archive légale. Les lois ont été préservées dans la mémoire avant d' être préservées dans des documents.

On dit de Thomas d'Aquin dans sa Summa Theologia qu'il a développé la définition de la mémoire de Cicéron comme faisant partie de la Prudence, la rendant une des quatre vertues capitales.
Alors que pour Dante dans La Comédie Divine, toutes les images de l'Enfer, du Purgatoire et du Paradis n'étaient pas censés être vues avec les yeux, mais plutôt nous fournir des images invisibles pour la mémoire.
C'est en effet après Guttenberg que le livre imprimé est devenu le nouvel entrepôt de la Mémoire.
Victor Hugo dans Notre Dame de Paris a conclu que l'impression a détruit ´les cathédrales invisibles de la Mémoire ´

Et c'est Frédéric Nietzsche qui a dit que l'homme de l'avenir sera celui qui aura la plus longue mémoire. Qu'il ne faut pas oublier les trahisons. Qu'il faut transmettre la mémoire, car celle-ci est souvent mystérieuse.

Et poursuivant ma recherche, je découvre que selon Pascale Senk, La mémoire est un trésor à faire fructifier, tellement que notre capacité à nous souvenir est liée à un équilibre émotionnel et physique qui se peaufine au quotidien et à tout âge.

Et dire que nous avons toujours pensé que notre capacité cognitive, mémorielle allait avec l'âge en décroissant et que la dégénérescence cérébrale inéluctablement s'intéressait peu à la mémoire. Heureusement, la mémoire sémantique (la mémoire stockant nos connaissances), s'accroit au fur et à mesure de la vie.

Cependant, nous devons nous méfier d'une émotion ambivalente du point de vue de la préservation de la mémoire, et qui s'appelle l'anxi été.

Comment se constituer une belle mémoire?
Comment préserver tant de souvenirs?
Il nous faut vivre dans un contexte émotionnel, agréable et positif, allant jusqu'à associer le tout à cette simple notion: '´si vous voulez vous constituer une belle mémoire, multipliez les occasions d' être heureux'´
Rien de mieux que les souvenirs d'enfance, cette période généreuse en émotions agréables évoluant dans un contexte favorable, où nous étions pris en charge, soutenus, reconnus…

2

Au fait, il existe plusieurs différentes mémoires n'est-ce pas?
Vous vous souvenez du visage de quelqu'un que vous avez vu voici quelques années. Ceci est la mémoire visuelle.
Par contre vous avez conservé les remarques d'une conférence à laquelle vous avez participé l' été dernier. Ceci est la mémoire auditive.
Nous gardons en mémoire un parfum qui nous a enchanté. Voila la mémoire sensorielle. Et le goût que vous a laissé ce merveilleux champagne. Mémoire gustative. Et que dire de la sensation au toucher d'une belle chevelure. Est-ce la mémoire tactile.
Je me perds.
La mémoire reste donc un trésor à faire fructifier.

Un de mes chers amis m'a dit ces jours derniers qu'il avait perdu un peu la mémoire. Il en était bafoué, car pour lui la mémoire est vitale, sans elle, la vie est usée. Il a été même jusqu'à en faire un parallèle entre la mémoire et la vue.
Les deux représentant un avantage dont on ne peut se passer. être privé d la mémoire c'est comme être privé de la vue et la vie ainsi en prend un coup.

Je pense à cet ami et me sens malheureux pour lui. Tant que j'aurai la mémoire, je m'assurerai de l'appeler de temps en temps et l'aider à mémoriser un peu le passé que nous avons partagé.

Je me souviens qu'à vingt ans, je voulais en avoir quarante. Pourquoi?
Parce que c'est sensé être l'âge de la sagesse.
Ayant atteint les quarante, je n'étais pas si sûr de l'avoir acquise.
Et puis viennent les soixante! Et là, on commence à s'y faire.
Et la vie continue
On se pose la question: à quel âge devient-on vieux?
J'aimerai dire qu'on ne devient jamais vieux, tant que nous insistons à nous maintenir dans une forme qui ne fait pas de nous des vieux. Et hormis l'aspect physique, il y a le côté mental qui joue aussi sa part.

En effet, chacun de nous vieillit à sa façon. La mienne, est-elle la meilleure?
Je me souviens avoir appris que tous deux, Epicure et Platon croyaient que le vieil âge procurait une chance unique pour une expression hors pair de notre pensée. Dans La République, Platon attribuait à la base cette fen être d'opportunité au fait que nous ne sommes plus atteint de priapisme. Le vieil âge a un grand sens de calme et de liberté, lorsque les passions relâchent leur prise, nous ne sommes plus l'esclave d'un maitre mais de plusieurs.

Une étude faite à l'Université de Montréal a trouvé que les vieux esprits sont plus efficaces et plus compétents que les jeunes. Nous avons maintenant une évidence neuro biologique montrant qu'avec l'âge vient la sagesse et à mesure que le cerveau vieillit, il apprend à mieux attribuer ses resources.

Tout dépend comment l'on définit plus sage, je reste convaincu que les vieilles personnes ont la capacité de penser avec une perspective substantiellement différente de celle de leurs cadets.

Dans son second livre de sa Rhétorique, Aristote, sur le sujet des vieilles personnes a écrit:'' Elles vivent par la mémoire plutôt que par l'espoir, parce qu'il leur reste de vie est si peu comparé à leur long passé; et l'espoir appartient au futur, alors que la mémoire, elle, appartient au passé.

3

Voilà encore la raison de leur loquacité. Ces vieux parlent continuellement du passé car ils se plaisent à s'en souvenir.

Bertrand Russel a écrit dans son essai de 1975 ´´Comment vieillir'´: psychologiquement, il y a deux dangers desquels il faut se protéger au vieil âge. L'un d'entre eux est celui d'une absorption non due au passé. Il ne vaut pas la peine de vivre dans ses mémoires, de regretter les bons vieux jours, ou de la tristesse des amis décédés. La pensée de chacun doit être dirigée vers le futur, et vers les choses pour lesquelles quelque chose doit être fait.

Il y a donc tant à dire du vieil âge et j'aurais aimé que ce ne soit que du bien. Mais il y a aussi un peu de mal.
Nous pouvons certes dire que durant notre jeunesse nous courrons vers les difficultés, alors que dans la vieillesse ce sont elles qui nous courent après.
Et n'est-il pas vrai que la seule chose qui nous vient sans effort, c'est le vieil âge?
Et voilà deux personnes qui me déplaisent par ce qu'elles disent à propos de notre sujet.
La première, c'est Tolstoy:'' les vieilles forteresses sont détruites, les monuments des rois sont démolis, la vieillesse ravage nos corps. Seuls les enseignements de la bonté ne sont jamais ruinés ni affectés par l'âge''.
La seconde est Salomon Ibn Gabirol:''Apprendre dans le vieil âge, c'est comme écrire sur le sable, apprendre dans la jeunesse est comme engravé dans la pierre.

Pour être plus près de la réalité, je vais prendre un exemple tangible.
J'appartiens à un club de gym voilà déjà cinq ans. Et depuis le premier jour, je remarquais que tous les membres étaient plutôt vieux. Cela ne m'a guère dérangé. Aujourd'hui, ils sont tous un peu plus vieux, et moi aussi d'ailleurs, quoiqu'avec mes soixante dix ans je reste presque le plus jeune.
On vient de célébrer le 90iem anniversaire de l'un d'entre eux alors que notre chef de groupe àqui vous donnerez 70 en a 85.
Autrement dit, il semblerait que les exercices avec assiduité garde l'individu jeune et en forme.
Je vais à ce club cinq jours par semaine entre 10h et midi et en ressort chaque fois, rafraîchi et me sentant rajeuni. Est-ce la bonne formule?

Et parlant de réalité, c'est Erasme qui me vient à l'esprit, car lui n'a pas mâché ses mots pour dire ce qu'il pense des vieux: ''Ils ne diffèrent que par les rides et le nombre des années.Cheveux clairs, bouche sans dents, corps menu, goût du lait, balbutiement, babillage, niaiserie, manque de mémoire, étourderie, tout les rapproche et plus s'avance la vieillesse, plus s'accentue cette ressemblance jusqu'à l'heure où l'on sort des jours, incapables à la fois comme l'enfant, de regretter la vie et de sentir la mort…
Il a certainement lu Seneque qui lui, à dit:''Enfin, voilà venir le vieil âge importun, en charge de soi- même et d'autres et que personne ne peut endurer.

Avant de finir, j'aimerai lancer Pèle- mêle quelques notions qui plairait peut- être par leur originalité. Comme:

Vieillir, c'est de passer de la passion à la compassion.

Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps.

Nous désirons tous vivre vieux mais refusons de l' être.

Les jeunes sont en groupe, les adultes en couple, les vieux sont seuls

Dans les yeux d'un jeune brille la flamme. Dans les yeux d'un vieux brille la lumière.

L'initiative des jeunes vaut autant que l'experience des vieux.

Et si l'on croit que la vieillesse nous cause un sentiment de colère, de mépris, voire d'injustice, alors ce mot d'André Gide serait fort approprié:
??Un livre d'indignation est la meilleure des assurances contre la vieillesse''.