ELOGE A LA LOGIQUE, AVRIL 2017

Après avoir fait l'éloge de la connaissance, l'éloge de la vérité et celui de la raison, il m'a semblé logique de faire celui de la logique, n'est-ce-pas?
C'est pourquoi je m'y attelle.

Et le voici.

Au préalable, voyons voir ce que nous dit de dictionnaire:
La logique est une science dont l'objet est de déterminer les règles de pensée par lesquelles on peut atteindre la vérité. Il s'agit donc d'une suite dans les idées, d'une cohérence dans le discours.

Ambrose Bierce a dit presque la même chose: La logique, c'est l'art de penser et de raisoner en stricte accord avec les limitations de la compréhension humaine.

 

Parfois il y a manque de logique et en d'autres cas, c'est une logique sans faille. être logique c'est faire montre d'un enchaînement nécessaire des choses On nous demande souvent d' être logique envers nous- mêmes, d'avoir l'esprit logique. Il est vrai que tout raisonnement logique est cohérent.

J'ai lu dernièrement un petit livre sympathique écrit par Thomas Cathcart et Daniel Klein intitulé: Platon et un Platypus entrent dans un bar. On y raconte que sans la logique, la raison est inutile. Mais qu'avec elle on peut gagner des arguments mais aliéner des multitudes.
Parlant d'argument, il paraît qu'on devrait s'abstenir d'argumenter car c'est une manière illogique de convaincre les gens.

Nous voilà bien informés quant à sa valeur.
Que dire alors de la connaissance?

A lire toutes ces belles paroles, on conclurait que c'est par la logique que nous prouvons notre point de vue. Léonard de Vinci, lui attribue ses découvertes à l'intuition plutôt que la logique. Alors que Samuel Butler nous avertit que la logique est comme une épée- ceux qui y ont recours périront par elle.

J'ai fouillé dans le domaine des arts pour voir combien la logique à sa place et ai découvert que pour Paul Cezanne, il y a une logique des couleurs et c'est seulement avec cela et non avec la logique du cerveau qu'un peintre devrait se conformer.

Et maintenant côté politique. Ne serait- il pas logique que tout Juif Américain qui aime Israel et souhaite le protéger vote en sa faveur?
Eh bien, cela ne semble pas être le cas . Nous avons vu avec stupeur combien d'entre eux se positionnent contre ce raisonnement. Où est la logique?
Il en est de même dans le cas des élections américaines. Plusieurs électeurs n'aiment pas Donald Trump mais voteront quand même pour lui pour des raisons de politique intérieure.

Comme si présumer savoir défie toute logique et s'envole face à la raison.
D'ailleurs dans ´La sagesse du corps' un certain Nuland nous rappelle que présumer tout savoir défie toute logique qui s'envole face à la raison.

Et Jean Cocteau nous le prouve si bien quand il dit qu'Il y a trois choses qu'il n'a jamais pu comprendre: le flux et reflux des marées, le mécanisme social et la logique féminine.

Et que dire de la libre expression?
N'y a-t-il pas une plus belle liberté que celle-ci que les États Unis ne cessent de crier haut et fort?
Est-il donc logique que cette liberté soit bafouée aujourd'hui lorsque nous voyons ce qui se passe dans les universités américaines.
Ces derniers jours, Berkeley a refusé à Ann Coulter de s'exprimer chez eux.

J'ai bien peur que ce genre de phénomène risque de changer notre monde, car pour moi cela va tout droit contre toute logique.

Et que dire de l'altercation qui a eu lieu ces derniers mois au parlement en Macédoine quand membres du gouvernent des deux camps se sont échangés des coups de poing? Est-ce logique de voir des adultes sensés être dotés de bon sens agir ainsi?

Malheureusement la réponse est: non.
Alors devons nous considérer qu'il n'y a plus de logique parmi nous?

Et pour changer de sujet, nous savons tous que la pollution de l'air est mortelle. Et qu'en faisons nous? Nous continuons à dégrader notre situation comme si nous nous en rendons pas compte. Encore une fois, où est la logique?

Saviez-vous qu'à Londres, dix milles personnes meurent chaque année à cause de cette pollution de l'air? Est-ce normalà Est-ce logique?

Un autre exemple: Israel est un tout petit pays, n'est-ce pas? Et pourtant le monde est extrêmement intéressé par lui. Ceci n'a rien à voir avec la logique.

A lire ces dernières remarques, Il faut croire que la logique à foutu le camp.
Peut- être devrions-nous l'oublier u e fois pour toute
A moins que...Vivement on trouve une solution.

Au travail tout le monde!