LA RACINE DU MAL, OCTOBRE 2001

A l'age de 10 ans, je me pose la question: Pourquoi les Arabes n'aiment pas les Juifs?

A l'age de 10 ans, je me promenais dans les souks de Rabat et de Casablanca au Maroc. Il m'arrivait de cotoyer des gens,souvent des mères avec leurs tout petits enfants déambulant les ruelles.

Si l'un d'entre eux ne suivait pas le pas ou désobeissait, sa maman lui lancait:" Viens ici, espece de petit juif.

C'était presque l'équivalent de ce qu'on entendait a New York dans les années 20 "toi l'Irlandais"

J'ai entendu plus d'une fois cette remarque lorsqu'il s'agissait de gronder un enfant, de lui faire des remontrances, autrement dit de l'insulter pour son comportenent.Je ne comprenais pas pourquoi elle le traitait de petit juif.

A la maison, je demandais a mon père.

Il m'expliqua.
-"Vois tu,mon fils, les arabes n'aiment pas les juifs.Lorsque tu traites quequ'un de juif, c'est l'insulter, le reduire a moins que ce qu'il est, l'avilir.C'est une facon de le dégrader, de le rendre méprisable.

A quoi je repondais
-"Mais papa, si c'est comme ca, le petit arabe va grandir en pensant que les juifs sont des personnes méprisables, qu'il ne pourra pas aimer.Et pourtant nous ne sommes pas méchants.

-"je sais mon fils, mais nous n'avons pas le choix, il faut vivre avec ca.Par contre certains arabes sont gentils.Regarde notre ami, Monsieur Jilali, il nous aime lui et sa famille aussi et nous l'aimons, c'est un bon ami.Donc tu dois bien faire attention, et ne sois pas surpris si toutefois on te traitait mal.

La réponse de mon père ne m'a pas satisfait.Il m'a expliqué ce qui se passait mais ne m'a pas dit pourquoi.

J'ai donc décidé de trouver la réponse.

Deux mots, aujourd'hui semblent dominer toute conversation.

Islam et térrorisme. Et a tort ou a raison, on les associe.Pourquoi?

Parce qu'il semble que la majorité des terroristes sont originaires de l'Islam.

Un mot qui mèttrait en rogne une génération de modérés pour qui l`lslam est une religion de paix et de modération, qui condamne des actes terroristes,commencait a faire surface dans mon esprit et je refusais de l'admettre.

20 ans aprés,lorsqu'il avait 5 ou 6 ans,mon fils qui venait de commencer a aller a l'école, vint me voir.

Pourquoi papa, me demanda-t-il, les gens n'aiment pas les juifs?

Dans ce cas il n'était pas questions d'arabes/musulmans vu qu'il n'en existait presque pas dans les écoles de ce temps.Il s'agissait donc de certains Chrétiens.

Comment répondre a un enfant sur un sujet plus que millenaire, des plus délicats et difficiles,et qu'il comprenne sans que je ne l'ennuie trop avec une discussion qui tomberait sur le philosophique ou presque.L'histoire se répète:il y a ving ans, je posais la même question a mon père.

Je le menais vers ma chambre/bureau a la maison, prit un livre sur une étagère et le lui mit entre les mains.Le livre s'intitule:

Les Prix Nobel.Je tournai les pages et m'arrétant devant une photo, je lui dis, tu vois ce monsieur est un juif, je tournai la page et lui dit celui la aussi est un juif et ainsi de suite.

Je lui avais expliqué au prealable ce qu'était le Prix nobel.

Il m'arreta et me dit:

-Je sais papa pourquoi ils n'aiment pas les juifs.

-Pourquoi lui dis-je?

-Parce qu'ils sont jaloux.

j'ai arreté là notre petit exercise en lui disant, tu grandiras mon fils et tu comprendras un peu mieux.

Tout en cherchant la réponse,j'ai appris que lorsque Mahomet a démarré sa nouvelle religion,l'Islam, il s'adressa aux Juifs autour de lui (un de ses beaux pères en était un) et les invita a se convertir a l'Islam.

Les Juifs, faisant partie d'un peuple trés ancré dans sa religion et ses croyances,refusent de se convertir.

Ce refus a été un choc pour Mahomet qui venait de recevoir le message de l'ange Gabriel et il croyait donc posséder la vérité.Pourquoi les Juifs ne peuvent-ils admettre que ma foi est la juste foi? Est-ce parce qu'ils croient que la leur est supérieure a la miènne?

Face a cette humiliation, Mahomet leur en voulut et déclara la guèrre auz Juifs.Un nouveau sentiment s'elevait envers les Juifs qui quoique croyant en un Dieu,comme lesArabes,n'acceptèrent pas Mahomet comme son

messager, tout comme ils n'ont pas cru en Jésus six plus tot.

L'histoire se répète et les Juifs ont payé cher leur obstination.

Et c'est comme ca que cela a commencé.

Dés le VIIem siècle, des vagues d'arabes, originant d'Arabie, se déversent vers l'Est, sur l'afrique du Nord vers l'Espagne et la France. D'autres vagues, se dirigent vers l'Ouest et se rendent aux confins de l'Inde et jusqu'en Indonésie.

Leur but:convertir a l'Islam tous ces paiens qui n'ont aucune croyance(les Juifs et Chretiens en avaient une).Aprés Mahomet il ya eu un schisme quant a la lignée des descendants de Mahomet.

En effet deux groupes se distinguaient:

Les Shiites,descendants d'Ali,le gendre de Mahomet,comme héritier legitime de Mahomet et qui s'opposa aux Caliphs qui prirent sa place.

Les Sunnites, descendants des quatre premiers Caliphs,héritiers de Mahomet et insistant sur l'observance de la Sunna comme base de loi.

Le coran reste le dénominateur commun.

Voici maintenant un exemple d'actualité:

Une équipe de journaliste francais a réussi a s'introduire dans un camp d'entrainement islamique pour voir ce qui s'y passait.

Ils entrèrent dans une classe ou se trouvaient un groupe d'enfants de 5 à 6 ans.Leur maitre était là pour leur apprendre l'alphabet.

Dur a croire.Les trois premieres lettres de l'alphabet arabe que ces enfants apprenaient étaient: J, H, D

de quoi former le mot JIHAD.

Le concept du Jihad a été utilisé a outrance pour justifier la violence.

Qu'en est-ilà

Jihad signifie lutte, combat.Le prophete a dit que le plus grand jihad est la lutte d'un homme contre ses propres influences au mal.

Mais qu'en a-t-on faité

Une justification pour la chasse aux infidèles?

Ces jours ci, le monde musulman s'évertue a nous convaincre que le mot Jihad n'est pas une guerre sainte mais plutot une lutte pour l'accomplissement du bien, pour s'écarter des tentations et du mal.

J'ai regardé dans plus d'un dictionnaire,incluant dictionaire arabe-francais et francais-arabe. Pour Jihad, on dit: guerre sainte.

Les arabes ont en effet connu quelques guerres saintes.

J'aimerai, mais ce n'est pas la place pour m'etendre sur ces guerres saintes pour y decouvrir tant de sang répandu au nom de l'Islam.

On a beau dire que le terrorisme est contraire au Coran, il reste que c'est une religion marquée par la violence.

l`histoire en est pleine.

Que ce soit en Egypte, contre les Coptes ou des conflits ont fait des centaines de morts.

En Arabie Seoudite, ou des minorités shiites dans les regions du sud et de l`est ont été massacrées.

En Syrie, ou le regime oppressif Alaouite d`Assad a opprimé la majorité sunni et massacrant prés de 38.000 civils en 1982 a Hama.

A Tripoli, au Liban, lors d`un conflit entre l`OLP et la Saiqa pro-syrienne, des centaines de palestiniens et de civils libanais ont été tués.

Autre Preuve a l'appui,plus prés de nous cette fois, cette photo d'un Taliban déchargeant son fusil sur la tête d'une femme dont le crime,si toute fois il y en avait un,je suis peersuadé, ne méritait pas une telle mort.

N'est-ce pas le prophète Mahomet qui a dit"...Ne tuez ni femmes, ni enfants ni non combattants,ne tuez ni les personnes agées ni les personnes religieuses..."cette même hadith poursuit:

"...N'empoisonnez pas les puits de vos ennemis..."

Et dire qu'aujourdh'ui tout le monde craint une guerre chimique ou bactériologique.

L'histoire nous a montré une suite de guerres fratricides entre musulmans.

Au Yemen, des combats entre le Sud et le Nord ont souvent eu lieu.

Le roi Hussein de Jordanie,n`a-t-il pas tué prés de vingt mille palestiniens en moins d`un mois en septembre 1970

L`Iran et l`Iraq, n ont-ils pas utilisé de jeunes enfants pour faire sauter les mines durant leur guerre où plus de soixante mille des leurs ont perdu la vie

Saddam Hussein l'a fait avec les Kurdes.Tout le monde le sait.

Des qu'il y a une manifestation hostile au gouvernement en place, on tire.

Le Pakistan le fait.

L'Indonesie l'a fait.

Jusqu'ou va cette violence?

Est-ce la un peuple guidé par un Coran pacifique?

Un coran,qui a presque chaque page invite a la prière, aux armes,a l'ennemi et aux infidèles.

Lorsqu'a un trés jeune age,on apprend au petit palestinien que le juif est l'ennemi de notre race, qu'il n'a pas sa place sur la planete, qu'il faut l'exterminer, le jetter a l'eau, telle la devise palestinienne le prescrit.D'ailleurs, Israel n'existe pas dans les livres de géographie des écoles palestiniennes.Alors que fait on.?

A 5 ans, des qu'il est capable de marcher et courir, on lui montre a lancer des pierres.Il grandit comme ca. A 15 ans, sans éducation ou presque, il végète, comme ses parents avant lui.Son mépris s'est accru car il commence a mieux voir.

A 18 ans, il fait l'apprentissage des armes et se prépare a "sa guerre".Il se laisse entrainer, finit dans un camp et au grand plaisir de sa famille, on en fait un futur martyr.

C'est lui, qui au nom de cette(et la je lache le mot)haine en lui,

haine refoulée mais o combien aggrandie,élevée au sens qu'il est de son devoir d'y remédier de la plus simple facon,cette nouvelle expression:un homme-bombe.

Curieusement, le suicide tout comme le meurtre sont défendus par l'Islam.

Comment donc expliquer qu'on encourage un futur homme-bombe a donner sa vie pour hériter du paradis ou soxante dix vierges l'attendent pour commettte un meurtre. Sa famille par contre bénéficiera des bontés de l'autorité.Un lavage de cerveau qui continue de fonctionner et qui semble trouver preneur dans une population o combien abattue.

Le mot haine a été craché.Nous l'entendons quotidiènement a la radio, a la télé,nous le lisons dans les journaux. Qu'en est-ilà

La haine est ce sentiment violent qui pousse a désirer le malheur de quelqu'un, lui faire mal.Avec le temps, la haine se nourrit et devient une aversion violente, un dégout profond que l'on éprouve a l'égard de quelqu'un ou quelque chose.

Que dit le Coran a propos de la haine?"...Ne laissez pas la haine pour un peuple vous empécher d' être juste..."

Nous avons vu des palestiniens se réjouir de l'hécatombe qui est tombée sur New York et pourtant le Coran a repris un passage judaique qui dit" A la tombée de ton ennemi, tu ne te réjouiras pas.L'Islam interdit toute rejouissance envers les calamités de ses ennemis.Et pourtant,les musulmans respectent-ils leur propre bible?

Comment un peuple peut-il vivre avec une haine en son coeur,une haine omniprésente tant qu'il y a autour de lui des gens qui ne partagent pas ses croyances et convictions?

Est-ce la la réponse que nous cherchons?

Car si c'est la réponse comment allons nous la régler?

Nous nous devons de nous rendre a une certaine evidence:

Nous avons entre les mains un cas sévère d'anomie.

Je m'explique. Lorsqu'une societé vit l'éffondrement de ses propres normes et valeurs,lorsqu'il y a désintégration totale de ses normes sociales.Lorsque la loi n'est pas respectée et que le désespoir s'empare de toute une population,on cède au défoulement.Celui ci peut prendre la forme d'actes terroristes.

Nous tombons alors dans un age ou l'ignorance justifie les moyens.

Quand les gens, musulmans ou autres, vont-ils enfin se reveiller et comprendre que la haine ne mène a rien, sinon a la destruction des autres et de soi même?

Qui se levera pour précher une attitude qui fera de nous de meilleurs êtres humains?

Pourquoi nous, humains,avons une haine innée si forte qu'elle nous mène a tuer "les autres"?

Ou trouverons nous la force pour faire face a une multitude qui s'oppose a notre point de vue?

Comment faire comprendre a une population, un peuple,une génération qu`ils vivent dans le mensonge?

Que faire?

Sinon de notre mieux, chacun dans son petit coin, convaincre autour de soi une ou deux personnes lesquelles, si elle comprenaient en convaincraient d'autres.