L'AVEUGLEMENT RELIGIEUX EST LA PORTE OUVERTE A TOUS LES ERREMENTS

aveuglement
Le coran: guide pratique de l'extermination, L'islam: une religion d'exclusion. Cette petite phrase a certainement fait du chemin au cours des âges.

Mais o combien est-elle d'actualité aujourd'hui. Lorsque nous voyons de plus près l'Islam et ce qu'il fait faire aux masses, on ne peut qu'acquiescer a ces paroles.

Qui d'autres, à part les musulmans, démontrent quotidiennement leur attachement aveugle à leur religion?

Pour qu'il y ait errement, il faut une manière néfaste d'agir et de se conduire.

Quoi de mieux que de plonger des avions sur des édifices? Tout le monde arabe a beau dire qu'ils ne reconnaissent pas dans ces terroristes, des fanatiques de l'Islam, car ce genre de chose ne se fait pas dans l'Islam, il reste que la provenance de tout ce groupe n'est nulle autre.

Nous nous plaisons de dire que nos guerres ne sont pas dirigées contre l'Islam mais contre des terroristes. Des terroristes musulmans bien sur. Par aveuglement, il n'est pas question de cécité, mais plutôt d'un manque de discernement.

Autrement dit, l'action de différencier par l'esprit entre le bien et le mal, le vrai et le faux, n'existe plus.

L'islam: une idéologie politico-militaire pré-moyenâgeuse


1

Le principal problème avec l'Islam, c'est que c'est à la fois une religion, mais aussi un mode de vie, une loi, la Charia, un modèle politique, une organisation sociale et de gouvernement, contrairement aux autres religions. La faculté d'apprécier avec justesse une situation, n'a pas sa raison d' être.

Et voila avec qui nous devons vivre, négocier. Et tout a commencé par quoi?

Navré de le dire tout haut: La religion

Cette même religion qui au cours des âges a causé tant de malheurs partout ou elle est passée. Quel besoin avions nous de faire voyager l'Islam de l'Arabie jusqu'aux confins de la France?

Mais non, tout comme le Christianisme avant elle, l'Islam se devait de répandre la bonne nouvelle. Par conséquent, avis a tout celui qui sera sur notre passage de se prêter à notre bonne volonté, car nous possédons la vérité.

2

Et quelle vérité?

Au cours de l'histoire, tous autant que nous sommes, nous avons fermé les yeux face à cet aveuglement.

Il n'y a qu'à voir l'Espagne des XVem et XVIem , ou des rois, soutenus par des papes, au nom de la sacro sainte religion ont décimé un peuple.

Eh oui, l'histoire se répète et nul n'apprend.

Où est notre intelligence? Je me demande si elle a jamais existé, puisque nous avons commis tant de crimes contre l'humanité. Il faut croire cependant que nous avons changé, puisque nous nous soulevons contre ces crimes.

Il n'y a pas longtemps, l'Occident était ébahi de voir les Talibans détruire des statues boudhiques plus que millénaires. Ce trésor appartient a l'humanité, pourquoi le laisser détruire? Mais non, nous tournons la tête et les laissons faire. On dirait que l'aveuglement n'est plus a sens unique.

Qui donc dirige notre monde? N'est-ce-pas le bon sens?

3

D'aucuns diront les vingt cinq plus grosses méganationales. Or celles-ci ne se mêlent pas des malheurs qui nous surviennent..? Tant qu'elles roulent, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, comme dirait Candide. Quoique ces jours-ci, certaines risquent de frapper un os. Et si cela devait se produire, elles n'auront qu'elles pour les plaindre.

Comment s'enseigne la religion? Toute la base devrait être la. Si ce n'est a la maison, c'est a l'école, a l'église, a la synagogue ou a la madrassa.

Nos professeurs devraient être brillants pour nous inculquer un mode de vie selon notre religion. Or, si aujourd'hui nous nous trouvons en présence de personnes qui ont appris de travers, dont l'enseignement a été dérouté, a qui est-ce la faute?

La nouvelle vague de professeurs est cette sorte de prêcheur a la radio ou à la télé qui nous haranguent pour nous convaincre de leurs belles paroles, qui nous disent: "Faites ce que je vous dis et non ce que je fais"

Nous faisons donc face a un problème que nous avons mis sur pied de par notre carence de discernement. C'est malheureux, le mal est la, il est en nous et nous avons beaucoup de difficultés a nous en sortir.

Comment s'en sortir? Nous apprenons en bas âge qu'une des plus belles vertus est la tolérance. Je le reconnais, mais combien parmi nous respectent-ils cette vertu?

Le racisme ne cesse de faire fureur. Nous le voyons tous les jours sous toutes ses formes et combien parmi nous s'en plaignent, si ce n'est les victimes elles-mêmes.

Voila le genre de cours qu'on devrait enseigner a l'école et plus tard a l'université.

Oui, je prétends que ce mot vertu, que les politiciens rabâchent a droite et a gauche pour mériter notre vote, soit élaboré au point où on ne parlerait plus que de football et de bière.

Pour nous écarter de l'aveuglement, la tolérance n'est pas la seule vertu, il y a en aussi d'autres nécessaires a notre soci été: la loyauté, la magnanimité, la bienfaisance. A cela, je pourrais ajouter l'hospitalité, l'humilité.. N'est-ce pas que la mise en pratique de toutes ces belles choses rendraient l'univers si heureux? Et pourquoi pas? Ne le méritons nous pas?

Oui, mais...

Il est temps de nous éloigner des chimères de sophistes et des illusions de faux prophètes. L'amour de notre prochain, ne doit-il pas être "notre religion"? Que la lumière du soleil illumine nos yeux et nous guide dans nos actions.