Un couple d'oiseaux se parle. La mère, couvant ses deux œufs, écoute son mâle.. Tout à coup, le père entend du bruit venant du bas de l'arbre qui se met à bouger.
Il vole en bas pour voir ce qui se passe.
Malheur! Des bûcherons sont en train de scier l'arbre sur lequel se trouve son nid.
Il court vers sa moitié et l'empresse de l'aider à soulever le nid pour le déménager ailleurs. A deux, ils prennent chacun par le bec un coté du nid et s'envole avec vers un autre arbre beaucoup plus loin.
Enfin, nous sommes sauf, soupire le père. Il se met à expliquer la raison pour laquelle ils ont dû quitter leur cher arbre.

Pendant ce temps, à mesure que les arbres étaient abattus, on coupait leurs branches et on entassait les troncs dans un camion. Une fois plein, avec environ une vingtaine de troncs, le camion part vers l'usine ou ils vont être convertis en cure-dents.
En route, les arbres parlent entre eux, celui du bas se plaignant du poids de celui qui est par-dessus lui. La discussion s 'échauffe, ils sont fâchés, connaissant le sort qui leur est réservé .

Et voilà que notre oiseau mâle décide de suivre son arbre.
Il le reconnaît et lui demande ce qui se passe. Ce dernier lui explique la situation.
L'oiseau lève la voix et s'adresse à tous les arbres.
Il est temps de vous rebeller, leur suggère t-il. Il faut sortir de ce camion et rentrer au bercail. Il propose de les aider à voler et leur montrera le chemin de leur lieu d'origine. L'idée est bonne répond un arbre, mais nous n'avons pas d'ailes comme toi pour voler. Je vous montrerai, rétorque l'oiseau. D'abord je viendrai picorer chacun de vous et vous aiderai à sortir de cette fâcheuse position et dés que vous vous sentirez dans les airs, vous n'aurez qu'à vous remuer le corps comme une vague et vous volerez.

L'oiseau picore celui du haut qui commence à bouger, puis celui à coté et ainsi de suite avec les autres. Ils sont maintenant dans les airs, tous se dandinant comme une vague, voguant ainsi, l'oiseau en tête les dirigeant vers la forêt. Ils y arrivent et retrouvent leur base. Chacun s'y agrippe. Tout à coup, les branches restées à terre se dressent et volent pour se localiser là ou elles ont toujours été. La forêt revit. L'oiseau annonce qu'il retourne chercher sa petite famille. Bientôt elle retrouve sa place.

Le camion arrive à l'usine et on réalise qu'il est vide.
On ne comprend pas.

A bird and his mate are talking. The mother sitting on her eggs while the male was talking. All of a sudden, the father hears a noise coming from the bottom of the tree that was moving. He flies down to see what is happening.
Oh God!, Woodcutters are sawing the tree on which is his nest.
He runs to his mate, alerts her to help him lift the nest to move elsewhere. Both, pick a side of the nest with their beak and fly towards another tree far away.
At last we are safe, the fathers heaves a sigh of relief. He starts explaining the reason they had to leave their dear tree.

During this time, as the trees were falling, the woodcutters removed their branches and packed the trunks on a truck.
Once full with about twenty trunks, the truck departs to go to the factory so the trees are converted to tooth picks.
On the way the trees talk between themselves, the one in the bottom complaining about the weight of the one on top of him. The discussion is heated. They are all upset, knowing what their future will be.

And now our male bird decides to follow his tree. He recognizes it and asks what is going on. The later explains the situation. The bird raises his voice and addresses all the trees.
It is time you rebel, he suggests. You all must come out of this truck and return home. He proposes to help them fly and will show them the way to where they came from.
The idea is good replies a tree, but we have no wings like you to be able to fly. I will show you, replies the bird.
First I will come to peck each one of you and will help you out of your position and as soon as you feel airlifted, all you have to do is move your body like a wave and you will fly.
The bird pecks the upper tree which starts to move, then the one next to it and so on with all the others. They are now in the air, waddling along like a wave, floating, the bird on the lead directing them to the forest. They arrive and find their base. Each one attaches itself to it. All of a sudden, all the branches left on the ground rise and fly, locating themselves where they always belonged. The forest comes back to life. The bird announces that he is going to fetch his little family. Soon it will find its place

The truck arrives at the factory and they realize it is empty.
No one understands.