Hier, samedi 19 septembre 2022, j'étais avec des membres de la famille à Walnut Creek, une ville que j'aime beaucoup. Toute la ville a été réorganisée dernièrement et le nouveau centre commercial du centre-ville est impressionnant.
J'ai décidé de m'asseoir à une table où un gentleman était assis. J'ai remarqué que TOUCH THE SKY était imprimé au dos de son t-shirt. J'ai dû lui demander si cela signifiait quelque chose. Aucune idée, me dit-il, c'est mon fils qui me l'a offert. J'ai alors décidé que je devais écrire quelque chose sur ces mots.

C'est une expression très plaisante !
Comment pouvons-nous penser à quelque chose comme ça quand nous savons qu'il est impossible de toucher le ciel ?

A moins que l'expression ne soit destinée à autre chose.
Comme atteindre un objectif que nous n'aurions jamais pensé pouvoir atteindre .
Comme réussir un examen assez difficile et nous l'avons fait.
Comme faire la paix avec un ami après quelques années de séparation.

Je pense que chacun d'entre nous aime le ciel, surtout lorsqu'il est d'un bleu limpide et sans nuages. L'immensité qu'il offre nous rend heureux. Comment ne pas être transporté par cette incroyable beauté ?

C'est le célèbre Rumi qui nous a dit : "Ce n'est qu'avec le cœur que l'on peut toucher le ciel". Se pourrait-il que notre esprit soit aussi illimité que le ciel. Si oui, pourquoi ne pouvons-nous pas découvrir les joies de la sublimité ? C'est tellement naturel, tellement infini que le ciel bleu devient un rêve bleu.

Je comprends quand certains disent "le ciel est la limite" mais j'ose ne pas être d'accord car je préfère laisser le bleu du ciel emporter mon bleu quand j'ai le cafard. J'aime ce que Ralph Waldo Emerson a dit, que le ciel est le pain quotidien des yeux.

J'ai apprécié deux expressions que je viens de découvrir et je dois les partager. La première de Gustave Flaubert qui a dit : " Je crois que si l'on regardait toujours le ciel, on finirait par avoir des ailes. " La seconde de Sandra Cisneros : " On n'a jamais trop de ciel. On peut s'endormir et se réveiller ivre de ciel, et le ciel peut vous protéger quand vous êtes triste. "

Que dire de cet arc-en-ciel qui est ce moment où le ciel embrasse la terre ? Ne sommes-nous pas tous émerveillés par ce signe qui, à l'origine, était un testament ? Comment ne pas penser aux célèbres paroles de John Lennon :
" Imaginez qu'il n'y a pas de paradis, c'est facile si vous essayez. Pas d'enfer en dessous de nous, au-dessus de nous seulement le ciel. Imaginez tous les gens qui vivent pour aujourd'hui. "

Laissez-moi maintenant trouver ce que le ciel nous offre. La pluie ! Elle descend directement du ciel sur la terre. Peut-on imaginer une vie sans pluie ?
Je suis tenté de terminer cet exercice par une phrase de ce bon vieux Léonard de Vinci : "Une fois que vous aurez goûté au goût du ciel, vous regarderez toujours en l'air".

Vous ne le croirez pas, mais à l'heure où j'écris, je sens que je me rapproche du ciel et que je vais bientôt le toucher.

Yesterday, Saturday September 19th 2022, I was with members of the family in Walnut Creek, a city I like very much. The whole city has been revamped lately and the new downtown mall is impressive.
I decided to sit at a table where a gentleman was sitting. I noticed TOUCH THE SKY printed in the back of his t-shirt. I had to ask him if it meant something. No idea he said, it was offered to me by my son. I then decided that I have to write something about these words.

This is quiet a pleasing expression!
How can we think of something like this when we know it is impossible to touch the sky?

Unless the expression is meant for something else.
Like achieving a goal we never thought could be achieved .
Like succeeding at an exam pretty hard and we did it.
Like making peace with a friend after few years being apart.

I think that everyone of us likes the sky, especially when it is a clear blue with no clouds around. The immensity it offers makes us feeling happy. How can we not be transported by this amazing beauty?

It was the famous Rumi who told us : "Only from the heart can you touch the sky". Could it be that our mind is as limitless as the sky. If so why can't we discover the joys of sublimity? This is so natural, so infinite that the blue sky becomes a blue dream.

I understand when some people say ´the sky is the limit' but I dare to disagree because I prefer to let the blue of the sky take away my blue when I feel blue. I like something Ralph Waldo Emerson said, that the sky is the daily bread of the eyes.

I enjoyed two expressions I just discovered and I have to share them. The first from Gustave Flaubert who said : « I believe that if one always looked at the skies, one would end up with wings. »The order one by Sandra Cisneros : « You can never have too much sky. You can fall asleep and wake up drunk on sky, and sky can keep you safe when you are sad. »

What to say of that rainbow which is that moment when the sky embraces the earth? Are we not all marveled by this sign which originally was a testament? How can I not think of the famous words of John Lennon :
« Imagine there's no heaven, it's easy if you try. No hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today. »

Let me now find what the sky offers us. Rain! It descends straight from the sky to the earth. Can we imagine a life without rain?
I am tempted to finish this exercise with a saying from good old Leonardo da Vinci :"Once you have tasted the taste of sky, you will forever look up."

You won't believe this, but as I write, I feel I am getting close to the sky and will soon touch it.