ÉLOGE À L’ AMOUR in English

Qui de mieux que Léon Tolstoi pour démarrer un sujet aussi impressionnant que celui-ci. Il nous a rappelé que 'L’amour donne un sens à la vie humaine. Ceci, nous le savons depuis l’antiquité. Mais qu’est ce que l’amour? Plusieurs sages à travers les siècles ont essayé de résoudre cette question'.
J'ai relevé dans son calendrier de la sagesse quelques expressions qui m'ont plu est celle-ci en est une en date du 15 Décembre
Quelle joie que de laisser notre amour s’exprimer librement : l’amour de la vie, l’amour de soi, l’amour de l’autre
Quand cet autre entre dans votre vie, vous ne vous appartenez plus.
L’amour pour l’autre va au delà de toute sensation. Il vous transforme, vous accapare, vous fait tout oublier tant il vous comble.
L’absence d’amour étant la pire souffrance qui soit, le posséder nous rend invincible, inaccessible à la douleur.
Je crois dur comme roche que l’amour est la force la plus puissante dans la vie, la plus importante chose dans la vie. Je crois aussi que sans lui notre vie ne serait pas notre vie.

D’ailleurs, Il n’y a pas d’amour dans l’avenir. L’amour ne peut exister qu’au moment présent. L’amour est l’eau du cœur. Sans lui, il se dessèche. N’est ce pas que seul l’amour comble la solitude de nos jours.
Quand apprendra t-on que l’amour, c’est donner, et non vouloir posséder. Enfin l’amour donne un sens à la vie humaine.
C'est Viktor E Frankl qui a reconnu que 'L’amour est le seul moyen de saisir un autre être humain au plus profond du cœur de sa personnalité. Personne ne peut connaître l’essence même d’un autre être humain à moins qu’il ne l’aime'.
Si tant d’éloges sont faits à l’amour c’est parce qu’il les mérite.
Et nul autre qu’un témoin qui a vécu les aléas d’un tel sentiment peut reconnaître la portée de chacune de ces paroles. Le poids de chaque frémissement causé par tant d’élans, d’emportements.
Un personnage que les gens de ma génération connaissent bien, Brigitte Bardot pour ne pas la nommer disait pourtant:
'Quand on regarde l’autre dormir, la nuit, et que les larmes du bonheur vous montent aux yeux, c’est qu’on aime vraiment'.
Une de ses compatriotes, Françoise Sagan disait, elle:
L’amour comme la vie ne se met pas en banque. Il se dépense. Et plus tard, il se pense.

Il y a deux choses pour lesquelles toute ma vie, j'ai voué une passion incommensurable, les trouvant les plus importantes dans la vie et un certain Mark Werner dans son livre Le Souffle des dieux leur a trouvé un vainqueur. Il a simplement dit que
l’amour est la victoire de l’imagination sur l’intelligence.
Et que penser de ce qu'Alexander Pope a écrit, nous expliquant que l’amour est la gloire, la plaisanterie, l’énigme de ce monde. Trois situations plutôt contradictoires mais ô combien enrichissantes.
La sagesse juive nous a appris qu'un amour offert sans critique n’est pas un vrai amour. C'est pourtant mêler l'esprit au cœur, alors que j'aurais préféré les dissocier. Il faut croire que la critique a ses poins forts pour mériter un tel éloge.
Pour un croyant ou quelqu'un qui connait Martin Buber. Il se souviendra que 'celui qui aime rassemble Dieu et le monde ensemble'. A moins que 'l'amour ne soit qu'une utopie', une autre belle parole de Françoise Gilot.

On parle toujours de ce fameux bonheur que nous cherchons tous car il serait l'aboutissement de toutes nos espérances, et pourtant Fyodor Dostoyevsky a reconnu qu'avec l'amour on peut vivre même sans bonheur'.
Et pour Gustave Flaubert, 'l'amour et une plante printanière qui parfume tout avec son espoir, même les ruines auxquelles il s'agrippe.
Il y a quelque temps et pour mieux parler du sujet en titre, j'ai lu 'L'histoire naturelle de l'amour' de Diane Ackerman. Elle semblait résumer le sujet en un seul mot: 'L’amour est ce grand intangible'. Pus loin elle ajoutait beaucoup plus de détails, entre autres :'Si vous voulez avoir une idée de l’amour, regardez les oiseaux dans votre jardin, regardez vos pigeons, contemplez le taureau lorsqu’il est présenté à votre génisse, regardez ce fier étalon que deux de ses valets mènent vers une paisible jument qui l’attend et qui tourne sa queue vers le côté pour le recevoir.
Voyez ses yeux scintiller, écoutez son hennissement, contemplez ces bonds, ces courbes, ces oreilles dressées, cette bouche qui s’ouvre avec de petites convulsions, ces narines qui flairent, ce souffle fougueux qui les quitte, cette jument qui se redresse et qui s’agite, ce mouvement impérieux avec lequel il bondit sur l’objet dont la nature l’a destiné, mais ne soyez pas envieux et réfléchissez aux avantages dont l’espèce humaine prend plaisir. En amour, ils compensent tout ce que la nature a donné aux animaux, la force, la beauté, la légèreté et la vitesse.
Ce même auteur nous lance un avertissement Au cas ou nous renoncions à ce mot magique. 'Sans amour, la vie est une nuit dans un désert plein de loups'.
Curieux comment en parlant de désert, c'est Baudelaire qui me vient à l'esprit. C'est bien lui qui a dit:'L’amour est un oasis d’horreur dans un désert d’ennui'.
Plusieurs pensent que l'amour est un mystère. Or de tous les mystères de l’univers, l’amour est bien le plus complexe. L’amour est proche du divin. Il ne faut pas en rire.
L’amour c’est le don de soi, le sacrifice, le pardon.
Je donne le crédit à Shalom Ash qui a écrit ces merveilleux mots dans son 'Petersbourg'
Si le lecteur se posait la question, à savoir, l'amour vaut -il vraiment la peine qu'on s'y attache tant, il devrait se souvenir de ce mot de Socrate: 'L’amour vient de l’individu même, et une fois éveillé, il doit être renouvelé en se questionnant'
En effet, il y a plus que l'amour dans la vie et bien des gens préfèrent consacrer leur temps à d'autres aventures. Or, un fameux étudiant de Confucius, Mee-Tee, nous rappelle à l'ordre en nous rappelant que 'Si vous élevez les gens à faire l’éloge de la richesse, du pouvoir et de la gloire, alors naturellement ils ne loueront que ces choses. Si vous élevez les gens à aimer le sentiment de l’amour, ils commenceront à vivre et à aimer'.
Qui aurait pu dire mieux que Milan Kundera? 'Nous croyons tous qu’il est impensable que l’amour de notre vie puisse être quelque chose de léger, quelque chose qui ne pèse rien; nous nous figurons que notre amour est ce qu’il devrait être; que sans lui notre vie ne serait pas notre vie.
Il n’y a pas d’amour dans l’avenir. L’amour ne peut exister qu’au moment présent. Un homme qui ne manifeste pas son amour au présent n’aime pas du tout…Léon Tolstoï