JEU DE MOTS AVEC NOMS SEPHARADES

J'ai imaginé un texte composé de noms Juifs sépharade, où des jeux de mots avec ces noms formeront des expressions acceptées. Le texte a été trés dur à écrire et il le sera aussi à lire. Donc de la concentration pour bien décomposer chaque nom et comprendre sa signification. J'ajoute qu'il faudra un certain bagage en vocabulaire, car il y a certains mots dont on ne se sert presque jamais. Bon courage et bonne lecture

P.S pour faciliter la compréhension, les noms de famille sont en majuscules er j'ajouterai entre parenthèses la bonne écriture du mot ou de la phrase, car certains ont eu de la difficulté à bien comprendre.

P.S l'histoire n'a presqu'aucun sens, c'est le jeu de mots qui compte.

LE TEXTE/HISTOIRE

Lorsque je "LEVY" (les vis) assis sur ce "SEBBAN" (ce banc) , lui,glissant au doigt "SABBAG" (sa bague) alors que venant de "CASTIEL" ( Castille,ell) n'en croyait pas ses yeux. Elle avait une TAYEBlouissante.(taille éblouissante).Elle avait la gorge sèche et pourtant elle avait bu "ACEDO"(assez d'eau). Elle est arrivée ici grace à la MERGUIde ( mere-guide)qui lui montra le chemin

Tel un simple "ABBITAN"(habitant), presqu'un "COLON" il l"ACOSTA", l'appelant "AMIGA".Il se mit ALATRIpoter ( à la tripoter) C'est ainsi qu'elle le "CONQUI" "DURAN" son sejour.Il etait placé "ASSEO"(assez haut) dans la vie car qui a recu son BACRI(bac, rit) pour d'autres ANCRY, ( on crie) alors qu'elle, vêtue OHAYON ( aux haillons) fripés, cria tel un ALLALI face a son desaroi.

Ne vous en deplaise pour mon linge, SASPORTASsez bien ( ça se porte assez) .SASSON ( ça sonne) faux peut-être,mais SAPORTA rire( ça porte à rire) mais SABBAH ( ça bat) être nue.Dans un MALKA ( mal cas) comme le mien nous NAVON (n'avons) rien car MAMANE ( ma manne), je n'ai pas su la trouver.Je ne suis ni femme NIDAMzelle (dameselle) car MEMIsères ( mes misères), mon PEREZé (père ausè) n'a pu les réduire.C'est MENDEStin (mon destin). Mon AMIEL (aime,elle) a connu les ZAFRANIveau ( les affres à niveau) égal

A quoi, il répliqua: En efffet a chacun sa manne.Au FONSECA ( U fond, ce cas ) là, ce n'est pas rare.MEZAN (mets en) Mon BEL-ANGE, MATSArine (Ma tsarine) tu es la plus BELHACEN ( belle à cent ) lieues.Tu es une AMOR ( âme hors) pair,mon ANGELot,CARMONA ( car Mona) Lisa de toutes MEDAM ( mes dames) en est jalouse
.Il se mit ALHADEFendre ( à ka defendre) IL n'est pas question de t'ASSERvir ou de t'ASSORtir d'un quelconque apparat.Je t'offre ce BOCCARA ( beau carat) je viens de CARCASSONNE,ou il y a des SHAMOSH ( chats moches) car le CHAOULe (chat ou le) chien y vivent come des animaux type CHABBETAI ( chat bétail) et ou pour LE CHALOM ( chat l'homme ) est important, et ou un TOLEDANOnymes (tollé d'anonymes) individus qui lorsequ'ils se LASRY ( lassent, ruent)au point ou on en AMAR.

Voyez vous,MILEDI, c'est VITAL. Au fait mon voisin de Beziers issu de CHETRITon ( chez Triton) ou Poseidon a un CHARBITerois (char bitérois) et s'il en CASSIN ( casse un) . il est SIRAT ( si rat) que ça qu'au lieu de l'appeler SENIOR, je lui dis: avec MONSONEGOcions (mon sceau négocions) et SIBONY ( si boni ) il y a pactisons.
En guise d'approbation il ROTE. JACQUEScuse ( j'accuse) reception
Il est tard, il est temps de rentrer.Je luis dis ma BELMONTE ( belle, monte) te coucher..OLIEL ( au lit elle) se repose, très GALANTE, .ELMALEHr ( elle m'la l'air) endormie. ELKRIEFerement( elle crie epherement)plus tard elle REVAH (elle rêvât).

Sur le bateau, elle prit une ROUACHetée ( rouge achetée) plutôt qu'une ROUMANIpulée (roue manipilée)et vit en HAMON ( amont) le marin qu'on surnommait LELOUCHE, ce FAQUIN, un vrai CASPIed (casse pieds). Elle le GUETTA alors qu'il tourNAHMANIvelle ( tourna manivelle) à droite.Il a sérré l'ABITBOLard (la bitte Balard) pour mieux amarrer le navire. C'est lui qui ramassANIDJARs ( ramassa nids de jarres) et autres abris construits par les oiseaux
Elle lui demanda SILVA bien puis FHIMArche ( fit marche) arrière et se souvint qu'il est venu de SUISSA ( Suisse à) pied. SCIALOM ( si à l'homme) SEQUEIRApide ( ce qui est rapide) la SEGREgation SALEM ( ça l'aime) alors SAMOUEL ( sa moue, elle) n'est guère forte.C'est de lui qu'on disait ISRAEL ( il sera elle) KARSENTYr ( car sentir) SANOUA ( sa noix) dans SANCHEZoi ( Son chez-soi) ou il vit dans un bon site ou un SITBON ( site bon) près du FARARondi ( phare arrondi) dont le drapeau n'a NIFOCI ( ni faucille) ni enclume, non loin de SARAFinerie ( sa raffinerie) prés de la GARZONée ( gare zonée) lieu public.
HALEVYces ( Ha les vices ) de ces gens! Ils PISSAROsant ( pissent arrosant) tout, il est MOCHÉ ( moche et) bète.Il mérite une BOTBOLivienne ( botte bolivienne) au féssier. Des choses pareilles vous HAMENAHEMigré ( amènent à emigrer) HAZANzibar ( à Zanzibar). C'est dans cette bAZOULAY ( base où les ) gens comme lui se tiennent, la bAZUELOS ( base où est l'os) meme du systeme.

Ça éreinte et SARFATYgue ( ça refatigue) un homme
Dans son sommeil,pendant qu'elle DORMIDOcilement ( dormit civilement) elle entendit un CHOCRONflant (choc ronflant) une SALVADORmir ( salve à dormir) debout, SAADArdé ( ça a dardé).
SCEMAMA ( c'est Mama) qui l'a reveilla .Apres quelques SALAMAlek, lui dit: Mais ici SEROUSSI ( c'est roussi) Ce sont MECHOULAMbine ( mes choux lambine) que tu as brulés. Elle lui HADIDAller ((a dit d'aller):en bas car les hommes CASTRO ( cassent trop) les CARO ( carreaux) achetés HASSAN (à cent) sous la livre. ABBAS ( à bas) le MAESTRO dont les LAREDO m'ennuient.Qu'il prenne son TAPIERObot ( tapis et robot) FORMONayable ( fort monnayable) et qu'il parte FRANCO.C'est SAHOULA porte ( ça ou la porte) Ainsi SAMRAssure ( ça me rassure) Ouf! MONDOVYbre! ( mon dos vibre)
Mais au fait, YEHOUDI ( il est où dis) ton soupirant?Il n'est pas en BANON ( bas non) plus.Peut-etre est-il au BARCHECHATeaubriant? ( bar chez Chateaubriand)Il ATTARdé ( à tardé) alors!Est il sérieux?On m'a dit qu'il est mal en point que c'est un GADOLent (Gard dolent) mais je prefere un GABBAYni ( gars béni) ou un GAON ( gars en) or.Je le dirai HANIN porte ( à n'importe ) qui.Son cas n'est pas un KATABou (cas tabou) ni un KATANgent ( cas tangent) plutôt un KAKON ( cas qu'on) oublie.C'est presque des CACERES ( cas serrés).D'ailleurs son CABESSA ( cas baissa ) dans l'estime des gens.Un vrai CAPONctuel ( cas ponctuel) CARSINETèst-ce ( car si nletzit-ce) de lui,ce grand fermier au CORCOStaud,( corps costaud) ,sa BENARROCH ( benne à riches) serait pleine de BOUZAGLOmérée ( bouze aglomérée)
Plus tard, il remisa sa BENSOUSSAN ( benne sous son ) portique .N'est-il pas NEHAMArakech? ( né à Marakech) ?Son cousin c'est bien BéBERDUGOlan ( Bebert du Golan) n"est-ce-pas?Ecoute j'ai MARCIANO ( marre si à nos ) cotés il ne vient pas vite.Et pourtant il n'est ni BouDANINOé ( ni Boudha ni Noé)Or l'ABOUDHARAMenait ses disciples à l'ordre. CARILLOrait ( car il aurait) burn réussi.

Est-ce qu'il zig ZAGURY? car VOLTERA dit:"si à TORJEMAN ( à tort je mente) ad VITA eternam, je suis perdu"
Ah le voila LAHMI( l'ami) ALONSO ( allons au) village, ALLON (allons)CHEMAMA ( Chex Mama) ALLEMANger ( allez manger) il est temps. Elle a faim BOURLA.( bourré la) Il y a même du CHOURAQUI ( choux taquiner);parfumé à l'anis. Vous y verrez ma BRUEL ( brute, elle) emBELICHAque ( embellit vaque) fois que je la vois.
Un jour pendant qu'ELDANsait( qu'elle dansAut) ELALOUFoquement ( eke à loufoquement) joué à l'absurde, et alors que son aliBIBAScul ( alibi bascule) ,elle s'evanouit. On la relève, on panse sa plaie car qui BENISTIgmate ( bénit stigmate)ne laisse point de ciatrice.
Elle HALIMIté ( elle a limité) les dégats.Je ne sais de quelle CASTEL ( caste elle) vient.Pourtant ELIASsez ( elle lit assez) bien.Elle souffre de CARANCE, a cause de COHENure, une sorte de ver.Une fois elle est tomBEHAReculons ( tombée à reculons) Elle reste une DAMARIstocrate, ( dame aristicrate) ) bien VIVANTE,mais SERIdes ( ses rides) sont là, une vraie VALENSIenne.
Une miZERBIBlique ( misère biblique) Je lui dis: MELLOULa don ette pauvre victime.
C'est bien ELMEKIESS ( elle mais qui est-ce)au fond cette femme?Je suis DAVICOllectif qu'on la soigne.Et SICUREL a pour ses bobos, qu'elle s'en serve. Elle se LASKAR elle manque d'action.Pour d'autres, CERALBOl.JESI mal que ça MARACHE le coeur AAA même si elle conduit la Mercedes BENZAKENnedy.Elle n'HANINAvire ni voilier.Elle HARARIfié ses avoirs. HASKELL est bonne pour les autres!Elle n'aime pâs l'HAZIZAnie.
Les gens l'aiment HILLELèvent bien haut dans leur coeur.KESLASSYnon de la pitié? J'en ai MARCIANO cotés on ne peut l'aider. Elle MEDINAvoir rien à manger Elle vient de ROME ou de TOLEDANOs avis,car elle semble de MORALESpagnole.Peut-etre même DERRYves du Tibre, DOURADO n'est jamais revenu.Il faudrait d'ailleurs le DRAYner. Il faut l'EDERYen qu'un peu ESSEMINImal, EITAN d'autres comme elle. ELADAN la tête qu'elle est malade. Ses médicaments n'aident pas CARDOZ réduite n'a pas d'effet.
Et l'autre de lui demander dans son dialecte aSMALA voisine qui vient de la smalah?Plus tard, il demanda de nouveau aSMADJA. Il avait déja oublié. C'est lui d'ailleurs qui lors du diner lui a demandé: ATIASsez mangé? C'est e même qui joue dUZANzibar, e jeu de hasard qui se joue a ec un cornet et trois dés

Elle a fait ses etudes en GERONtologie. ELBAZarde tout.Elle a deja eu le pRIMOCHeur de l'année et pour l'adresse ELIEZERo.Pour les bonnes oeuvres, ELYACHARitablement coopéré.
ELHARARement envie de quoi que ce soit.Et pourtant ELIA mis du sien. ELNECAVEc sa mère. de GRACIAssez de problems ainsi.
Le soupirant qui ressemble a BITTON, le frere jumeau de Cleobis, prit la parole et s'adressa au paternel :par MAMOUstache et MESSIKArabines,PASTA main ici, toi le PERAHIAkov, je te fais un PARIENTÉflon que mon LOUBATON chien pendant que la rAFFLELOUpe TABETe et que tu NAKACHEvaucher
ou bon te semble car les MOYALta a causé`sont bien moindres.Au fait viens-tu d'un SOLARgentin ou un SOLALgérien ou d'outre ATLANtique car parfois c'est inSULTAN. J'ai remarqué TABIBle sous TAGAR derobe ou etait-ce SOUSSANAppe SOUSSANatelier, avec TEBBOUL de pétanque.C'est la ou tu les STORA car SOULAMaison, c'est moins pratique. Je t'avertis, MACIAses caprices et si LEONze cousins ISAACrochent leurs fringues, je les envoie OBADIAble car je suis ABBOU.Maintenant je pars en paix, voici un KODOCHacun, Je vois que mon aMIARAsé sa barbe