CROIS-JE EN DIEU ?

Et voila la question qui m'est posée aujourd'hui suite à quelques uns de mes écrits qui pourraient provoquer la question.
Et toute une question!

La question en quatre mots renferme deux mots magiques: croyance et divinité. Peut-être devrons nous définir au moins un de ces deux mots pour mieux apprécier une réponse.

Je pourrai commencer par dire que la croyance est une sorte d'espérance.
Ou dire comme Jules César que nous croyons ce que nous désirons. Et chacun croit à ce qu'il ou elle veut croire. C'est Demosthenes qui a dit cela avant moi.  
N'est-ce pas que l'être humain a besoin de croire en quelque chose de plus grand que lui, car croire est une des plus grandes forces de l'univers.

Qui ne croit pas au soleil, même quand il pleut?
Il est important de comprendre que si l'on ne peut croire, nous ne nous pouvons pas nous faire une opinion. Quelle serait alors notre capacité d'agir ou de juger?
Imaginez un peu ce que serait le monde si nous étions privés de cette capacité. On ferait  de nous ce qu'on voudrait.
Non! Il faut croire. Peu importe! De la notre force. Croire en Dieu ou pas, là n'est pas le problème.

Hannah Arendt nous a averti que si le monde ment en permanence, nous finirons par ne plus croire en rien. Et cette nouvelle réalité ne nous quittera plus.

Et Dieu dans tout ça?
Jean Jacques Rousseau a dit que toutes les choses que Dieu fait sont bonnes et quand l'homme se mêle, s'immisce et s'ingère en elles, elle deviennent mauvaises et maléfiques telles un fléau.
Et voila que mon ami Raphael Levy me rappelle que si Dieu existe, il est dans le regard des enfants.  Quoi de plus beau, de plus sain!

Un certain Nietzsche a dit que Dieu est mort or c'est Nietzsche qui est mort pour toujours et Jean D'Ormesson dira que Dieu est à jamais.
Les hommes ne sont peut-être rien donc que le rêve de Dieu.
Se peut-il que Dieu ne soit qu'un rêve des hommes?
Est-ce Dieu qui a créé l'homme ou l'homme qui a créé Dieu?
Avec le génie des hommes de ces jours-ci, rien n'est impossible.

Y-a-t-il vraiment une réponse à la question?