L'INQUISITION, QUE S'EST-IL PASSÉ...

Je suis en train de lire ce livre exceptionnel d'Amos Oz et de sa fille Fania et je découvre beaucoup plus que ce que je cherchais.
Le nom du livre : LES JUIFS ET LES MOTS.
Et comme je suis fou des mots, je me suis dit que je trouverais sûrement assez de données pour satisfaire ma curiosité permanente.

Lorsque je suis arrivé à la page 144, le sujet était différent. Il parle du rabbin Simha Luzzato. J'avais entendu parler de ce rabbin du 17e siècle, mais je voulais en savoir plus. Et voici ce qu'il prétendait, selon M. Oz :
''Les Juifs sont doux et obéissants aux dirigeants et aux rois précisément parce qu'ils acceptent passivement leur destin historique.''

En entendant cela, j'ai été choqué !
Dans son "Discours sur les Juifs de Venise", qui était destiné à un lectorat non seulement juif mais aussi païen, il disait que les Juifs ... ne souhaitent à aucun moment trouver de nouveaux moyens d'améliorer la situation générale de leur peuple. Parce qu'ils croient que tout changement significatif qui leur arrive... dépend d'une cause suprême et non des efforts humains.

J'ai dû m'arrêter et me demander dans quelle mesure cela est vrai.
J'ai regardé mon passé, les gens qui m'ont précédé et j'ai essayé de me rappeler comment ils se sont comportés face à une situation difficile, triste et terrible qui allait affecter leur vie et leur famille. Oui, je me souviens de leur réaction "tout est dans les mains de Dieu" ( je ne savais pas que Dieu avait des mains).

Que pouvez-vous leur dire quand c'est leur réponse ?
Nos ancêtres n'étaient pas des scientifiques, ils étaient des croyants et rien ne les fera changer d'avis. Ils vivaient une vie très simple, sans connaissance du monde extérieur. Ils respectaient leur religion et ses traditions et c'est tout.

Et maintenant, nous avons l'ordre d'expulsion de Castille et des royaumes voisins... appliqué à environ un demi-million de personnes... y compris des hommes aux capacités exceptionnelles.

Ce qui a choqué Luzatto, moi-même et des millions d'autres personnes comme moi, c'est comment se fait-il qu'avec ce grand nombre de personnes, pas un seul homme n'ait osé faire une proposition ferme et vigoureuse pour les sauver de cette amère expulsion.

Je reconnais à Oz le mérite de soulever une telle question, quand on sait comment tout cela a fini.
Quant à moi, parce que je crois que Christophe Colomb était juif, je pense vraiment qu'il est cet homme unique qui a réussi à sauver beaucoup de ses coreligionnaires en les faisant se joindre à lui sur les navires qui allaient vers l'Ouest. Sans changer de sujet, je crois aussi que beaucoup de ces hommes se sont mêlés à des autochtones qui ont donné des générations plus tard de nombreux Juifs au Mexique et dans toutes les îles Canaries.

J'hésite à faire un parallèle avec la Seconde Guerre mondiale et ce qui est arrivé à des millions de Juifs qui, comme en Espagne, près de cinq cents ans plus tôt, ont choisi d'être passifs, en espérant que leur Dieu viendrait les sauver.

Aujourd'hui, nous pouvons nous demander jusqu'à quel point nous pouvons reprocher aux Juifs leur comportement.
Heureusement, le 19ème siècle a apporté avec lui un effort humain qui a changé la vie, une sorte de décongélation. Le mouvement sioniste est né et les gens se sont mis en mouvement.
La culture moderne était enfin accessible à tous, mais malheureusement, il était trop tard pour beaucoup.

Heureusement, contrairement aux chrétiens, nous ne tendons pas l'autre joue, nous avons maintenant notre propre pays avec ses citoyens fiers et prêts à affronter toute situation difficile. Nous sommes tous prêts et nous vaincrons à tout prix. Beaucoup d'entre nous sont encore croyants tandis que d'autres considèrent que les miracles peuvent toujours se produire.

Je suis sûr que le lecteur moyen connaît l'Inquisition et ce qu'elle a fait à notre peuple. Ce passage avait pour but de soulever l'absence de ce qui nous semble aujourd'hui naturel. Encore une fois, comme vous, je suis très triste que notre peuple ait dû passer par ce cauchemar et ce n'est pas étonnant que nous crierons toujours PLUS JAMAIS.

THE INQUISITION, WHAT  HAPPENED?


I am reading this outstanding book by Amos Oz and his daughter Fania and I am discovering much more that I looked for.
The name of the book : JEWS AND WORDS.
And since I am crazy about words, I felt I will surely find enough data to satisfy my permanent curiosity.

By the time I got to page 144, the subject was different. He speaks about Rabbi Simha Luzzato. I did hear about this 17th Century Rabbi but wished to know more. And this is what he claimed according to Mr Oz:
‘´The Jews are meek and obedient to rulers and kings precisely because they accept their historical fate passively.´

Hearing this I was shocked!
In his ´´Discourse on the Jews of Venice ´that was intended for gentile alongside Jewish  readership, he said that the Jews …do not wish at any time to find new ways to enhance the general situation of their people. Because they believe that any significant change that comes upon them…depends on a supreme cause and not in human efforts.

I had to stop and wonder how true that is.
I looked at my past, at the people before me and tried to remember how they behaved when facing a difficult, sad and terrible situation that was to affect their lives and their families. Yes, I remember their reaction ´it is all in the hands of God’´ ( I didn’t know that God had hands)

What can you tell them when that is their reply?
Our ancestors were not scientific , they were believers and nothing will move them from this stand. They lived a very simple life with no knowledge of the outside world. They respected their religion and its traditions and that was all.

And now we have the order of expulsion from Castille and it’s neighboring kingdoms…applied to approximately half a million persons…including men of outstanding capability.

What shocked Luzatto and myself and millions like me was : How come with all this great number of people, not a single man dared offer a firm and vigorous suggestion to save them from that bitter expulsion.

I do give credit to Oz for raising such a question, when we know how all of it ended.
As for me, because I believe that Christopher Columbus was a Jew, I truly think he is that single man who managed to save many of his co-religionists by having them join him on the ships that were heading West. Without changing the subject, it is also my belief that many of these men mingled with locals that gave generations later many Jews in Mexico and all the Canary Islands.

I hesitate raising a parallel situation when it comes to the Second World War and what happened to million of Jews who, like in Spain , close to five hundred years earlier, chose to be passive, hoping that their God will come to save them.

Today, we can ask, how much can we reproach to the Jews their behavior?
Luckily, the 19th Century brought with it a life-changing human effort, à kind of de-freezing. The Zionist movement was born and people were on the move.
Modern culture at last was available to all but sadly, it was too late for many.

Luckily, unlike the Christians, we do not give the other cheek, we now have our own country with its proud citizens ready to confront any difficult situation. We are all ready and will vanquish at all costs. Many of us are still believers while others consider that miracles can always happen.

I am sure the average reader is aware of the Inquisition and what it did to our people . This passage was meant to raise the absence of what today seems to us to be natural. Again, like you, I am very sad our people had to go through this nightmare and no wonder we will always scream  NEVER AGAIN