LA RACINE DE L'ANTISEMITISME.

Je vais commencer par une inter action que j'ai eu avec mon fils lorsqu'il avait à peine 6 ans.
En entrant à la maison le soir, je lui demande comment sa journée a été à l'école.
Il me dit: Papa, Pourquoi un petit garçon à l'école a dit beaucoup de méchantes chose sur les Juifs? Et Pourquoi il n'aime pas les Juifs'?
Comment répondre a un enfant sur un sujet plus que millénaire, des plus délicats et difficiles, et qu'il comprenne sans que je ne l'ennuie trop avec une discussion qui tomberait sur le philosophique ou presque. L'histoire se répète: il y a vingt ans, je posais la même question a mon père.
Je l'emmène mon bureau.et je prends un livre sur l'étagère qui s'appelle LES PRIX NOBEL. Je lui explique ce que c'est pour qu'il comprenne bien et puis Je tourne les pages.
Et je lui dis: Tu vois, ce monsieur ici, c'est un Juif. Un peu plus loin, celui là aussi, c'est un Juif. Et Tu vois, cette femme, Rita Levi-Montalcini, elle aussi est Juive.
Il m'arrête et ne dis: Je sais Pourquoi Papa, ils n'aiment pas les Juifs.
Pourquoi? Je lui demande
Parce qu'ils sont jaloux!
J'ai arrêté là notre petit exercice en lui disant, tu grandiras mon fils et tu comprendras un peu mieux.
Faut-il croire que la vérité sort vraiment de la bouche des enfants?
Comment, à 6 ans, mon fils trouve une raison?

J'ai l'intention de parler de l'antisémitisme et de la jalousie pour voir combien ces deux mots, ou plutôt maux ont en commun et essayer de rationaliser sur un sujet tellement présent de nos jours.

Peut- être devrai-je commencer par dire que le Juif est une race à part.
Il me navre d'utiliser le mot race, car celui-ci à mon avis a à voir avec la couleur de la peau, or le Juif en général appartient à la race blanche.
Cependant, il arrive souvent que le monde parle des Juifs comme une race, alors je suivrai le courant

Je vais bien sûr parler des Chrétiens et des Musulmans et je ne me gênerai pas de dire que les Juifs ont existé bien avant eux. Noblesse oblige, l'histoire du monde est là pour nous le prouver.

Le monde doit savoir que le Christianisme, depuis son existence, voila deux mille ans, n'a cessé de répéter à ses fidèles que ce sont les Juifs qui ont tué Jésus. Ce dernier étant considéré par la grande majorité des fidèles du Christianisme comme leur Dieu, il n'en fallait pas plus pour que ce monde se mette à détester et haïr les Juifs. Comment ont-ils osé tuer notre Dieu? Nous. ne pouvons donc pas les aimer. Et ainsi va la vie.

Ce n'est qu'au début des années 60 que le Pape Jean XXIII, sous la subtile suggestion de l'historien Juif Jules Isaac, a décidé d'informer son église qu'il était temps de reconnaître que les Romains et non les Juifs ont tué Jésus.
Cette missive a été envoyée à toutes les églises du monde, et je suis au grand regret de croire que pas grand monde ne lui a prêté attention. Donc le premier scénario a continuer à se propager.

Et je crois qu'aujourd'hui, soixante ans plus tard, rien n'a changé. Le Chrétien moyen pense encore que le Juif est un assassin et il continue à le haïr et manifeste son comportement par des insultes et violence qui ont pour nom: Antisémitisme.

Il est un fait qu'aujourd'hui l'individu moyen reconnait ce que les Juifs ont fait pour l'humanité. Sans le crier sous tous les toits, il admire les Juifs pour ce qu'ils font de bien et ne leur veut pas de mal.
Quant à la masse, là est le problème et les autorités qu'elles qu'elles soient ne font rien pour corriger cette incompréhension.

Je vais maintenant toucher le sujet jalousie que mon fils à soulever plus haut.

Il me revient un mot fameux d'Umberto Eco que j'aime beaucoup:
´La jalousie se forme sans nul respect pour ce qui est, ou qui n'est pas, ou qui peut- être ne sera jamais; que c'est un transport qui d'un mal imaginé tire une douleur réelle; que le jaloux est comme un hypocondriaque qui devient malade par peur de l' être ´.
Se peut-il que ce mal imaginé qui a causé une douleur réelle ne soit rien d'autre que le Christianisme?

Qu'est-ce que la jalousie?

Le dictionnaire vous dira qu'il s'agit là d'un sentiment de dépit mêlé d'envie dû a ce qu'un autre obtienne ou possède ce que l'on aurait voulu obtenir ou posséder. Et voila.

Si nous avions tous les mêmes choses, il n'y aurait pas de jalousie,
Mais comment faire? Nous ne sommes pas les mêmes, sauf quand l'envie s'en mêle .
C'est donc cette envie qui au cours des a causé tant de massacres.
Ses châteaux sont plus beaux que les miens, il me les faut.
Ses armes sont plus modernes que les miennes, il me les faut
Ses chevaux sont plus rapides que les miens, il me les faut
Sa plaine est plus fertile que la mienne, il me la faut
Sa flotte est plus puissante que la mienne, il me la faut
Et ainsi de suite.
La jalousie n'est rien d'autre qu'une faiblesse humaine, rien d'autre qu'un sentiment de dépit mêlé d'envie. On envie donc les avantages et les succès d'autrui.
Cette même jalousie provoque la méfiance et finit par s'en prendre à la partie qui possède ce que l'on souhaite posséder
C'est Henri Amiel qui a dit que la jalousie est une chose terrible. Elle ressemble a l'amour nais elle en est le contraire. Au lieu d'espérer le bien être de la chose aimée, elle désire la dépendance de cet objet sur lui-même et son propre triomphe.. En d'autres mots, une catastrophe. Comme de fait La Rochefoucauld l'a bien remarqué: Dans la jalousie il y a plus d'amour de soi que d'amour. Curieusement, un dicton allemand dit bien: Pas de jalousie, pas d'amour.
Pourquoi tant de violence dans le cœur de l'homme?
Alors on cherche, on fouille et on se souvient si on prend la Bible a témoin, qu'un des premiers hommes, Caïn, a donné l'exemple en commettant le premier crime de l'humanité, selon cette version bien sur. Cette même Bible ne donne aucune raison pour son acte.
Serait-ce possible que ce fut de la jalousie?

Et si nous revenons à aujourd'hui, faut-il croire que les Juifs ont ce que les autres n'ont pas, et c'est pourquoi ils en sont jaloux?

J'ai dit plus haut que je parlerai des Chrétiens et des Musulmans. Qu'en est-il de ces derniers?
Ceux qui connaissent un peu l'histoire se souviendront que le Prophète Mahomet à désiré convertir les Juifs qui vivaient avec lui en Arabie, à sa religion, l'islam. Les Juifs ont refusé. Il les a tout de suite éliminé. Tuant des tribus entières et disant à son peuple de ne pas aimer les Juifs ni les côtoyer.

De nos jours, la situation est encore plus grave: Se peut-il que vue la pauvreté, voire la misère que plusieurs pays arabes et musulmans connaissent de nos jours soient la source de tant de haine. Oui, je dis bien haine car ce mot est sur leur langue. S'il n'y avait que deux entités que les Arabes haïssent, et ce en masse, c'est bien les États Unis et Israël, connus comme le Grand Satan et le Petit Satan.
Ainsi ont-ils engagé un combat à mort...Il n'y a pas de juste milieu avec ce fanatisme, il nous contraint à des combats résolus. Faute de réaction, nous serons balayés.

Ce que j'ai dit plus haut quant à Mahomet désirant convertir les Juifs, voila que cette même situation s'est présentée quelque mille ans plus tard avec Martin Luther, le fondateur du Protestantisme.
Ce dernier, dans ces premiers jours s'est attaché avec les Juifs avec L'intention de les convertir à sa religion. Lorsqu'ils refusèrent, ils devinrent ses pires ennemis. Il les a demonisé comme groupe ethnique . Dans son livre: ´Sur les Juifs et leurs mensonges ´il a parlé de l'insupportable fardeau diabolique des Juifs...Où qu'ils aient leur synagogues, vous ne trouverez rien d'autres qu'une tanière de démons. Pour sauver nos âmes des Juifs, c'est à dire du diable, il a recommandé de brûler les synagogues et détruire les maisons des Juifs et que même les sauf-conduits des routes devraient être complètement abolis pour les Juifs.

Hormis la jalousie, plusieurs autres éléments font que l'on n'aime pas autrui.
La frustration et le manque de bonheur font en sorte que les gens se libèrent de leurs problèmes et attaquent les autres.
Nous le voyons aujourd'hui avec les Gilets Jaunes. Ces derniers ont certes des revendications à exprimer mais dans le tas, ils tapent sur tout et commettent des crimes.

La jalousie pousse au crime et nous entendons souvent aux nouvelles qu'un tel a battu l'amant de sa femme par jalousie.
Se guérit-elle cette jalousie?
Car si elle est la cause de meurtre et de guerre, peut- être devrions-nous lui trouver une solution?
L'autre jour j'ai entendu quelqu'un dire: Évitez la jalousie, ça ne fait que nuire à votre vie. Et je crois qu'il avait raison.
En effet que gagne-t-on à être jaloux?
Ne dit-on pas du jaloux qu'il donne corps aux ombres?
Au fait le mot jalousie ne s'associe-t-il pas au mots envie, egoisme, haine, malice, indignation morale, fierté,malheur et vanité?
Qui donc veut etre associé a toutes ces malédictions?
Car rare sont les hommes qui ont le caractère de louer le succes d'un ami sans une trace d'envie.
Ce mot n'est pas de moi, je l'ai trouvé dans Agamemnon d'Eschyle. Et c'est cette envie qui doit etre vaincue par la générosité et la noblesse d'ame selon Cervantes. Et qui mieux que Moise dans la Bible pour nous apprendre a maitriser la convoitise qui nous tenterait a prendre la femme de son voisin, si ce n'est sa maison ou son boeuf. Nous voyons combien jalousie et envie se chevauchent
L'histoire est pleine de situations ou cet élément a joué son rôle pour compliquer les choses a outre mesure ne donnant ainsi aucune chance à toute possibilité de bonne entente.

Le malheur c'est qu'il y a toujours un bouc émissaire et celui-ci de tous temps a souvent été le Juif.
Pourquoi?
Parce qu'il était toujours là. Par son omniprésence et vu son nombre, il a été plus facile à châtier

Est-ce que ces quelques paroles peuvent nous expliquer le Pourquoi de l'antisémitisme?
Qu'en est ilà
Voici que dit le Président actuel de l'Erat d'Israel: L'antisémitisme est une maladie pour les Juifs et le monde entier. Nous devons lutter contre l'antisémitisme en renforçant la mémoire. Nous devons nous en tenir aux faits historiques et non aux sujets de discussion des politiques.
Et Jean-Paul Sartre dans Réflexions sur la question juive en 1946 a écrit:
Le démocrate a fort à faire: il s'occupe du juif quand il en a le loisir ; l'antisémite n'a qu'un seul ennemi, il peut y penser tout le temps ; c'est lui qui donne le ton»,
En Avril 2017, les statistiques montraient que « Ces cinq dernières années, les actes antisémites ont représenté, selon le ministère de l'Intérieur, 40 % des actes racistes recensés en France, alors que les juifs comptent moins de 1 % de la population. »

Une autre définition nous vient de la Ligue Anti Defamation. Selon l'ADL, l'antisémitisme est la croyance ou le comportement hostile envers les Juifs simplement parce qu'ils sont Juifs.
Et nous avons connus ces dernières années plusieurs crimes commis pour cette simple raison. Entre autres les HALIMI, les Kreil.

L'historien français de renom Georges Bensoussan a dit que l'antisémitisme est une caractéristique culturelle permanente de la culture islamique qui a été traînée en cour pour des charges de racisme . Ce qui fait poser la question: combien le politiquement correct sert l'agenda islamique.

Malheureusement, historiquement, cet antisémitisme a également grandi dans des proportions gigantesques exactement quand les Juifs ont réussi ( le terme anglais est: ( ´ when Jews made It ´) et sont devenu aussi égaux que possible. L'inquisition espagnole a pris place quand les Juifs étaient les conseillers du Roi et de la Reine d'Espagne. L'holocauste nazi a pris place quand les Juifs
ont pris les postes les plus élevés aussi bien à la Cour qu'à l'Académie et dans la Culture en Allemagne, après des de discrimination. Oui,
l'antisémitisme nous a fait mal même quand nous nous sommes intégrés dans la culture d'accueil et finalement avons réussi.

Nous sommes en 2020 et ça ne change pas. Il faut croire qu'il faut vivre avec.