QUE SERA DEMAIN?  In English

Et voila qu’une fois encore la question du jour se pose .
Contrairement a l’Etre prescient qui sait ce qui va se passer, moi,  ainsi que ceux qui m’ont précédé n’ont aucune notion. Nous nous efforçons de penser, de réfléchir, de deviner, d’espérer que demain sera mieux qu’aujourd’hui.
Je dis bien mieux qu’aujourd’hui, car nous savons tous que ces jours-ci, il n’y a rien de rassurant .

Le monde, à voir les guerres autour de nous, les manifestations pour quel que soit le sujet, les arguments que les gens échangent pour un oui ou un non, il faut croire que rien ne va plus.
Et oui, nous essayons tous de trouver une solution. Or, il semble qu’il n’y en a pas car s’il y avait une, on l’aurait trouvé.
Nous gouvernants, quels qu’ils soient et où qu’ils soient n’ont pas trouvé la réponse. Et nous croyions avoir voté pour des personnes intelligentes, du moins un peu plus que nous pour résoudre nos problèmes. Too bad! Nous avions tort et le réalisons froidement.

Et dire que plusieurs avant moi ont dit tant de belle choses, style:
après moi le déluge, pourquoi penser à demain si je ne serai pas là, je suis ici aujourd’hui, peu importe où je serai demain, il n’y a qu’aujourd’hui qui compte etc etc… Et les auteurs de ces mots étaient des philosophes, des penseurs, des souverains, alors que moi, qui suis-je? Que suis-je? Et pourtant je m’inquiète pour l’humanité.

Avec l’intelligence artificielle, les robots dirigeront le monde demain. A quoi servirai-me si ce n’est que  d’être leur esclave. Est-ce un avenir prometteur?
Oui, le progrès et la technologie ont améliorer notre vie de bien des façons, cependant, s’ils ont ajouté quelques années à ma vie grâce à la médecine d’aujourd’hui, quel prix a-t-on payé pour ça?

Non, je ne suis pas et ne souhaite pas être un automate. J’aime ma petite vie comme elle est. Prendre plaisir à regarder les oiseaux manger les graines que j’ai déposés dans leur mangeoire , capter à toute vitesse ce colibri qui vient sucer les fleurs de ce cactus dans mon jardin, d’apercevoir cette abeille qui vient gentiment buriner les fleurs que cette plante vient de donner. Maintenant, c’est un lézard qui vient de courrir vers mes pieds. Il s’arrête, ne bouge pas, redresse son torse, d’eux secondes plus tard le redescend et de nouveau renouvelle  cette opération. J’essaye de comprendre, en vain. Il decide de me quitter et reprendre son train train.

Je ne sais comment exprimer tout ceci, à part que je me sens heureux.
Je vais retourner demain matin à mon club de gym, faire  des exercises, un peu de natation, sauna , douche et redevenir un nouvel homme. Voilà ce que l’intelligence artificielle ne ne donnera pas.

J’ai donc peur de cette partie désagréable qui sera la vie de demain. Alors que d’autres, peut-être plus au courant que moi, moins maladroit que moi quand il s’agit de technicité , eux , se réjouiront du modernisme à l’extrême, qui a mon avis mettra les émotions de côté et se suffira du résultat final.

N’étant pas un scientifique, j’ai de la misère à comprendre des phénomènes traitant de sciences et c’est pourquoi je pose des questions simples aux réponses complexes qui me laissent pantois. Je laisse donc cela aux autres, me contentant de ce qui est simple, facile à comprendre et absorber. Je n’en suis pas plus malheureux pour autant.

J’écris tout ceci et je pense à cette nouvelle génération qui n’a pas connu ce que moi j’ai connu. Et c’est pourquoi je ne sens chanceux d’avoir eu un vécu plutôt agréable et positif, d’avoir connu de bonnes personnes avec qui j’ai partagé mes  sentiments. Certaines que j’ai aidées et d'autres qui m’ont aidé .

D’aucuns diront que le sujet que je viens de traiter a été pensé par plusieurs avant moi. Oui, mais quelqu’un a-t-il trouvé une meilleure solution. J’avoue que moi non plus n’en ai pas une. Mon devoir est de crier fort à la masse qui ne voit pas ce qui va venir, l’avertir, qu’elle se prépare comme elle peut  à toute éventualité, que les parents parlent à leurs enfants. Je ne sais si les patrons parlerons de çà leurs employés . Toute une autre situation.